Utilisons tous les moyens afin de libérer le connaisseur opprimé ; l’Alamé Djalil Al-qadr Sheikh Baqer Al-Namer.


Dernièrement, un certain nombres d’information est parvenu aux organisations des droits de l’homme fondée sur la décision du régime de l’Arabie Saoudite sur l’exécution du verdict de la condamnation à mort de l’Ayatollah Namer Baquer Al-Namer.

Les organisations proche de l’Ayatollah Namer ont déclaré que le régime saoudien l’ont privé de tous visites et selon les rapports des sources spéciales des organisations de droits de l’homme, le régime saoudien peuvent à tout moment l’exécuté en public. Les organisation de droit de l’homme, a également exprimé leurs inquiétudes par rapport à l’exactitude de l’information recueillit à propos du destin de l’Ayatollah Namer et sollicite la renonciation à cet action et que le régime saoudien doit avoir un comportement responsable envers les problèmes, en particuliers celui du droits de l’homme et de la liberté d’expression dans ce pays et a placé ce régime sous pression afin de libérer tous les prisonniers de l’expression, en particulier l’Ayatollah Al-Namer. Ces organisations ont également avertit par rapport aux résultats dangereuses de son exécution. Il faut dire que, le régime saoudien dans le tribunal politique qui n’a jouit d’aucun critère de loi impartiale, a prononcé le verdict sur l’exécution de l’Ayatollah Namer.

Après la prononciation du verdict sur l’exécution de l’Ayatollah Namer, l’un des imminents connaisseurs shiites de l’Arabie Saoudite, le haut marja de Shiites, Son éminence le Grand Ayatollah Hajj Seyed Sadiq Husseini Shirazi (qu’Allah le protège), en prononçant un discours par rapport à cette action, a exprimé son inquiétude puis a fait un doua pour la libération de ce connaisseur opprimés et les autres opprimés du monde.

Au cours de ce discours, il a demandé aux pays islamiques dans tous les affaires, en particulier en matière de la non-violence, de la modération et de la douceur dans le comportement dans tous les cas et dans toutes les situations, de s’inspirer de l’exemple du Messager de Dieu (swa) et d’insister sur le sujet de la libération de l’Ayatollah Namer et les autres prisonniers opprimés. Voici le contenue du discours de son éminence :

بسم الله الرحمن الرحیم

«یَا أَیُّهَا الَّذِینَ آمَنُواْ اصْبِرُواْ وَصَابِرُواْ وَرَابِطُواْ وَاتَّقُواْ اللّهَ لَعَلَّکُمْ تُفْلِحُونَ»

Avec les plus grand regret, j’ai reçu la nouvelle de la prononciation du verdict de la condamnation de l’Alamé Djalil Al-Qadr Sheikh Namer Baqer Al-Namer. Nous, soussignons, sollicitons de l’aide auprès de Dieu le très haut pour la libération de ce connaisseur opprimé et les autres opprimés dans les prisons partout à travers le monde, souhaitons l’apparitions de notre maitre l’Azrat Baquiyatullah (que précipite son apparition) afin que le monde tout entier soit remplit de la grâce de la justice, du bien et de la paix.

Nous demandons également au monde islamique de prendre comme principe et critère de leurs actes, la méthode du Messager de Dieu (swa) ; le meilleur exemple de l’Islam, et de lui obéir ; le même qui tout au long de l’histoire, aucun signe de violence n’a été observé mais au contraire, dans toutes les situations même pendant les guerres forcées, nous avons rien d’autre de sa part sauf la bienveillance.

Dieu le très haut concernant cet attribut de l’Azrat déclare : «فَبِمَا رَحْمَةٍ مِّنَ اللّهِ لِنتَ لَهُمْ», donc, il faut et il est convenable que les musulmans soient des exemples manifestes pour l’humanité. De même, je demande aux chers croyants, de fournir des efforts sans répit en utilisant de voies diverses afin de libérer ce connaisseur opprimé et les autres retenus opprimés dans les prisons.

24 Dhul Hija Al-Haram 1435 de l’hégire lunaire

Sadiq Shirazi

Notons que l’Ayatollah Namer Baqer Al-Namer est compter comme l’un des personnalité saillantes nationale prônant pour des réformes politiques, sociale et économiques en Arabie Saoudite qui, à cause de sa déclaration et de sa revendication pour l’amélioration de la situation interne a été arrêté et condamné. Avant d’être transféré dans des prisons spéciales, il a été gravement blessé par les tirs des forces de sécurité du régime saoudien et a été transféré sous surveillance dans des centres de santé pour traitement.


Copyright © 2015 Rasoul Alakram Tous les droits sont réservés
vers-le-haut